4) Mythes et réalités en chiropratique

Un nourisson peut bénéficier de soins chiropratiques

VRAI ! Le premier stress que peut subir la colonne vertébrale est lors de la naissance. Lors de l’accouchement ou même d’une césarienne, il y a un énorme stress qui se produit sur le cou, les os crâniens et le reste de la colonne vertébrale du nouveau-né. Alors les soins chiropratiques chez un enfant qui n’a pas de problématique assure un bon mouvement au niveau de la colonne vertébrale et prévient tous problèmes futurs.

La chiropratique peut aussi aider pour les problématiques suivantes:

►Torticolis congénital
►Maux d’oreilles
►Coliques
►Tête plate (plagiocéphalie)
►Difficulté à tourner la tête d’un côté
►Difficulté à prendre le sein
►Inconfort/pleurs fréquents

Tant qu’un enfant n’a pas été évalué par un chiropraticien, il n’est pas possible de savoir s’il y a des restrictions de mouvements ou des tensions qui peuvent s’aggraver avec le temps et engendrer des problèmes plus tard.

La chiropratique ne traite que les maux de dos

FAUX ! Les chiropraticiens sont formés afin de pouvoir évaluer, diagnostiquer et traiter tout problème affectant les systèmes neuro-musculo-squelettique. Parmi les troubles pouvant être aidés en chiropratique, nous retrouvons : maux de têtes, douleurs au dos et au cou, engourdissements, douleurs articulaires, tendinites, capsulites, arthrose, scoliose, hernies discales et plusieurs autres. Ils peuvent également donner des conseils sur les habitudes de vie, prescrire des exercices et donner des traitements afin de pouvoir prévenir plusieurs troubles de santé.

C’est un abonnement à vie

Lors de votre visite chez le chiropraticien, celui-ci effectuera l’évaluation nécessaire afin de déterminer la cause de votre douleur ou dysfonctionnement. En tenant compte de votre état de santé et de vos objectifs, il sera en mesure d’établir un plan de traitement spécifique pour vous afin de pouvoir soulager vos douleurs.

Une fois que vos soins de soulagement sont terminés, le chiropraticien vous proposera des soins de maintien/prévention pour votre condition afin de pouvoir continuer de recevoir les bénéfices apportés par les soins chiropratiques. C’est vous qui décidez si vous voulez continuer de consulter en prévention ou de revenir lors de votre prochaine épisode pendant lesquels des soins de soulagements seront offerts de nouveau

La chiropratique préventive fait partie d’un mode de vie sain, tout comme bien s’alimenter, faire de l’activité physique régulièrement et bien dormir. Comme quelqu’un qui consulte son dentiste à une fréquence réguliere afin d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, les soins chiropratiques en prévention permettent d’avoir une bonne santé neuro-vertébrale.

Les chiropraticiens ne sont pas de vrais docteurs

FAUX ! Les chiropraticiens sont détenteurs d’un doctorat de premier cycle tout comme les médecins, les optométristes et les dentistes. Ils ont suivi une formation rigoureuse d’une durée de 5 ans avec 245 crédits, leur permettent alors de poser un diagnostic dans leur champ de pratique, soit un diagnostic neuro-musculo-squelettique. La profession est reconnue par l’office des professions et a un ordre professionnel qui a comme rôle de: « assurer la protection du public en veillant à la qualité et à l’excellence de l’exercice de la chiropratique tout en soutenant le développement des compétences de ses membres. » Tout chiropraticien exerçant légalement au Québec est obligatoirement membre de l’Ordre des chiropraticiens du Québec.

Les ajustements chiropratiques sont douloureux

De manière générale, les ajustements chiropratiques ne sont pas douloureux. Il est possible que certains patients se présentant avec des douleurs aigues et de l’inflammation puissent ressentir un inconfort léger lors d’un ajustement, mais celle-ci est généralement moindre que la douleur initiale.

Un des effets possibles suite à un ajustement chiropratique est l’aggravation temporaire des symptômes. Ce qui dire qu’il est possible qu’après un ajustement, les symptômes augmentent temporairement ou qu’il y ait présence de courbatures. C’est une réponse normale du corps. De la même manière que quelqu’un qui s’entraîne au gym et qui est raqué le lendemain, car il s’est beaucoup entraîné, les ajustements redonnent de la mobilité aux articulations et travaillent les muscles. Ceci ne dure pas plus que 24 à 48 heures. Parlez-en à votre chiropraticien si ceci vous arrive !

Les chiropraticiens ne font que craquer les os

Le bruit pouvant parfois être entendu lors d’un ajustement est appelé une cavitation. Comme l’ajustement cause un changement de la pression au niveau des articulations, il y a un gaz qui s’échappe causant alors le bruit pouvant être entendu. Ce ne sont pas les os qui craquent ou qui frottent ensemble, mais bel et bien un gaz qui s’échappe. De la même manière que lorsqu’on ouvre une boisson gazeuse, le son entendu est le gaz qui s’échappe.

Si ce son vous fait peur, n’hésitez pas à en parler avec votre chiropraticien, il sera en mesure de répondre à vos questions ou inquiétudes et si nécessaire adapter les soins ou la technique utilisée.

La chiropratique n’est pas scientifique

FAUX ! De plus en plus d’études scientifiques démontrent que les thérapies manuelles ont des effets positifs sur les troubles neuro-musculo-squelettique. Les soins chiropratiques sont indiqués pour aider à soulager les douleurs et symptômes de divers problèmes de santé.

La chiropratique c’est dangereux!

Les ajustements chiropratiques sont sécuritaires à condition bien sûr qu’ils soient effectués par un chiropraticien. Ceux-ci sont les seuls à avoir une formation adéquate pour effectuer l’ajustement chiropratique avec précision et sécurité. Les chiropraticiens sont formés afin d’évaluer adéquatement la condition d’un patient et certains risques associés à différentes conditions de santé. Le chiropraticien est le seul professionnel qui est en mesure de déterminer l’indication ou non des traitements chiropratiques.

La chiropratique c’est seulement pour ceux qui ont mal

FAUX ! La douleur est souvent la dernière manifestation d’un problème. C’est un signal d’alarme du corps vous poussant à agir. Des changements au niveau des structures et des fonctions prennent du temps à se développer et c’est souvent un geste anodin qui va déclencher une douleur. Combien de fois avez-vous entendu quelqu’un dire : J’ai rien fait, je me suis juste penché et je suis resté bloqué. Le problème était là depuis longtemps et c’est lors de ce geste anodin que la douleur a décidé de faire son apparition.

Le chiropraticien est en mesure de détecter les articulations dysfonctionnelles avant même que la douleur apparaisse. Il sera alors en mesure de les corriger et prévenir tout problème futur. C’est pour cela que plusieurs gens choisissent la chiropratique préventive, car ils savent que l’absence de douleur ne veut pas nécessairement dire une santé optimale.